déterminé


déterminé

déterminé, ée [ detɛrmine ] adj. et n. m.
XIV e; de déterminer
1Qui a été précisé, défini. 2. arrêté, certain, 1. précis. « il faut une quantité déterminée de force pour soulever un poids déterminé » (Balzac). Un objectif bien déterminé. Pour une durée déterminée. délimité. Ling. Substantif déterminé. Terme déterminé. N. m. Le déterminé et le déterminant.
2Qui se détermine, se décide. décidé, résolu. C'est un homme déterminé. Un air déterminé. Il est déterminé dans ses résolutions. 1. ferme, inébranlable.
3Philos. Soumis au déterminisme. Phénomènes entièrement déterminés.
⊗ CONTR. Indéfini, indéterminé. Hésitant, irrésolu. Aléatoire.

déterminé nom masculin Élément linguistique déterminé par un autre (par opposition au déterminant). Constituant d'un syntagme nominal dont les autres éléments sont les déterminants (par exemple « chapeau », dans le chapeau de Pierre).

déterminé, ée
adj. et n. m.
rI./r adj.
d1./d Fixé, délimité.
d2./d Résolu, décidé. Une attitude déterminée.
d3./d PHILO Qui est la conséquence de phénomènes antérieurs. (V. déterminisme.)
rII./r adj. et n. m. LING Qui est précisé par le déterminant.
n. m. Le déterminé.

⇒DÉTERMINÉ, ÉE, part. passé, adj. et subst. masc.
I.— Part. passé de déterminer.
II.— Adjectif
A.— [Correspond à déterminer A]
1. Qui a reçu une détermination précise. Une direction, une quantité bien déterminée. Dans une foule la police impose parfois un sens déterminé de circulation afin d'éviter les heurts et les encombrements (POINCARÉ, Hyp. cosmogon., 1911, p. 3) :
1. Le niveau d'aspiration est le niveau que le sujet désire atteindre pendant une période déterminée et dans une activité déterminée.
PERROUX, L'Écon. du XXe s., 1964, p. 415.
SYNT. Un trajet rigoureusement déterminé; acheter des marchandises à un prix déterminé; faire qqc. dans un temps déterminé, dans un but déterminé, dans un ordre déterminé; donner un sens déterminé à qqc.
Arrêté, réglé (cf. déterminer A 1, vx, p. ext.). Les cas déterminés par la loi (cf. Code civil, 1804, art. 290, p. 55).
2. Qui possède des caractères distinctifs. Un animal déterminé, une espèce déterminée. Cette plante est bien déterminée, elle fait partie de telle famille, rentre dans tel genre ou constitue telle espèce. Cette autre est mal déterminée, on n'est pas certain de la place qu'elle doit occuper dans la classification (CARRIÈRE, Encyclop. hortic., 1862, p. 159).
3. Emplois spéc.
a) LING. Terme déterminé, proposition déterminée. Qui est précisé par le terme déterminant ou la proposition déterminante (cf. déterminant).
b) MATH. Système déterminé. Système qui a une et seulement une solution (p. oppos. à système indéterminé « qui a plus d'une solution »). P. ext. Problème déterminé. Problème qui n'a qu'un nombre limité de solutions. La classification des problèmes en problèmes déterminés (BOURBAKI, Hist. math., 1960, p. 80).
B.— [Correspond à déterminer C; en parlant d'une pers.]
1. Décidé, résolu. Un homme déterminé; un air déterminé, une attitude déterminée :
2. ... elle [Christiane] lui parla sérieusement, en femme réfléchie, ardente et déterminée qui aime, qui a tout prévu déjà, qui sait, d'instinct, ce qu'il faut faire, qui est résolue à tout.
MAUPASSANT, Mont-Oriol, 1887, p. 145.
Déterminé à + inf. Rose-Anna relut la liste; elle mit un chiffre au bout de chaque item; elle se prit à additionner et, devant le total, s'arrêta, effarée, et puis quand même inébranlablement déterminée à ne rien retrancher (ROY, Bonheur occas., 1945, p. 218).
2. Hardi, audacieux. Un soldat déterminé. Le fameux Dorsant, le plus ancien et le plus déterminé bretteur de l'Europe (JOUY, Hermite, t. 2, 1812, p. 94). Les plus déterminés gaillards que j'aie jamais commandés (VIGNY, Serv. et grand. milit., 1835, p. 197).
Emploi subst. La mise hors la loi, la mort sans jugement! la seule idée en fait pâlir les plus déterminés (FRANCE, Dieux ont soif, 1912, p. 295).
3. Qui agit sans réserve. Un chasseur, un joueur déterminé. Chez nous Rabelais, homme sobre qui ne buvait que de l'eau, passe pour un amateur de bonne chère, pour un buveur déterminé (BALZAC, Cath. de Médicis, Introd., 1843, p. 7).
Emploi subst. Personne excessive jusqu'à la violence. Il ne faut pas le fâcher, c'est un déterminé (Ac. 1835, 1878) :
3. Pour exciter ces gens si peu traitables à se battre en déterminés, le roi d'Austrasie leur promit tout : de l'argent, le pillage, et jusqu'à des terres et des villes dans la Gaule.
THIERRY, Récits des temps mérovingiens, t. 2, 1840, p. 37.
C.— [Correspond à déterminer B] Emploi subst. masc. à valeur de neutre. Ce qui est soumis à la loi d'un déterminisme. Nous débutons par le déterminé et le particulier pour aller au simple et au général (COUSIN, Hist. philos. XVIIIe, t. 2, 1829, p. 291). Les pourfendeurs du déterminé (BENDA, Fr. byz., 1945, p. 35).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1694-1932. Fréq. abs. littér. :2 923. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 5 078, b) 2 929; XXe s. : a) 3 661, b) 4 326.
DÉR. Déterminément, adv. a) D'une manière précise. Parler déterminément; signifier déterminément qqc. à qqn. Un idéal d'être, d'unité de vrai et de bien, qui n'est pas encore déterminément Dieu lui-même, mais qui nous oriente vers lui (Théol. cath. t. 4, 1 1920). b) En manifestant une ferme volonté. Vouloir qqc. déterminément. J'ai acquis assez de philosophie pour marcher déterminément dans la vie pratique et m'élever au-dessus de certaines atteintes qui m'eussent autrefois renversé (M. DE GUÉRIN, Journal, 1835, p. 225). P. ext. Sûrement, certainement, positivement. Cet homme de déjà quarante-huit ans qui sur tant de choses et de gens paraissait si déterminément sceptique (VERLAINE, Œuvres posthumes, t. 2, Critiques et conférences, 1896, p. 326). D'une manière courageuse. Les troupes allèrent déterminément à l'assaut (Ac. 1835, 1878). []. Ds Ac. 1718-1878. 1re attest. 1324 determineement (PARACLET, Arch. Somme ds GDF.); de déterminé, suff. -(e)ment2. Fréq. abs. littér. : 4.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • déterminé — déterminé, ée (dé tèr mi né, née) part. passé. 1°   Qui a reçu un caractère précis. Un genre de plantes déterminé par les botanistes. Quantité déterminée. Des idées déterminées. •   Les densités des mélanges alcooliques qui servent de base au… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • determine — de‧ter‧mine [dɪˈtɜːmn ǁ ɜːr ] verb [transitive] 1. to find out the facts about something: • Investigators are still trying to determine the cause of the accident. • Experts have determined that the signature was forged. 2. to make an official… …   Financial and business terms

  • Determine — De*ter mine, v. i. 1. To come to an end; to end; to terminate. [Obs.] [1913 Webster] He who has vented a pernicious doctrine or published an ill book must know that his life determine not together. South. [1913 Webster] Estates may determine on… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Determine — De*ter mine, v. t. [imp. & p. p. {Determined}; p. pr. & vb. n. {Determining}.] [F. d[ e]terminer, L. determinare, determinatum; de + terminare limit, terminus limit. See {Term}.] 1. To fix the boundaries of; to mark off and separate. [1913… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • determine — de·ter·mine vt mined, min·ing: to make a determination regarding Merriam Webster’s Dictionary of Law. Merriam Webster. 1996. determine I …   Law dictionary

  • determiné — Determiné, [determin]ée. part. Il a les significations de son verbe. Il est aussi substantif, & se dit, d Un homme hardi, capable de tout. Il ne faut pas le fascher c est un determiné. c est un franc determiné un vray determiné. On dit d un… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • determine — [v1] conclude, decide actuate, arbitrate, call the shots*, cinch, clinch, complete, dispose, drive, end, figure, finish, fix upon, halt, impel, incline, induce, move, nail down*, opt, ordain, persuade, pin down*, predispose, regulate, resolve,… …   New thesaurus

  • determine — [dē tʉr′mən, ditʉr′mən] vt. determined, determining [ME determinen < OFr determiner < L determinare, to bound, limit < de , from + terminare, to set bounds < terminus, an end: see TERM2] 1. to set limits to; bound; define 2. to settle …   English World dictionary

  • determine — mid 14c., to come to an end, also to settle, decide (late 14c.), from O.Fr. determiner (12c.) or directly from L. determinare to enclose, bound, set limits to, from de off (see DE (Cf. de )) + terminare to mark the end or boundary, from terminus… …   Etymology dictionary

  • determine — 1 settle, rule, *decide, resolve Analogous words: fix, *set, establish: dispose, predispose, *incline, bias: drive, impel, *move, actuate: *induce, persuade 2 ascertain, * …   New Dictionary of Synonyms